Energie

Biovallée est membre fondateur du réseau des Territoires à Energie POSitive (TEPOS). Leurs objectifs sont de diminuer fortement leurs consommations énergétiques et de produire à terme plus d’énergie renouvelable qu’ils ne consomment d’énergie.

Les énergies renouvelables (ou positives) définissent les énergies inépuisables à très long terme. Ces énergies sont issues directement des ressources naturelles (énergie du soleil, de la terre). Les énergies renouvelables sont également dites « propres », car leurs émissions en CO2 - dioxyde de carbone est réduite, ce qui occasionne moins de pollution. Les origines des principales énergies renouvelables sont variées : solaires, hydroélectriques, éoliennes, marines, marines, géothermiques. L’enjeu est également fort en terme de création d’activité. En 2010, 95% des 170 millions d’euros d’achat annuel d’énergie de Biovallée bénéficient à des filières d’importation. En économisant et en produisant notre énergie, plus de 1.000 emplois peuvent être créés. Les prix peuvent être maitrisés.

Actions et objectifs

A l’horizon 2040, le territoire se fixe comme objectifs de diviser par deux ses consommations d’énergie (-20% en 2020) et de couvrir la totalité de ses besoins par des énergies renouvelables (25% en 2020). Les énergies renouvelables seront produites dans des unités réparties sur tout le territoire, diverses en taille et en nature. En atteignant ces objectifs, Biovallée réalisera plus que sa part au regard des engagements internationaux pris par la France (kyoto, triple 20).

Pour réaliser ces objectifs, nous sommes soutenus par l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et la région Rhône-Alpes. Nous avons répondu àl’appel à manifestation d’intérêt pour des territoires à énergies positives. Nous construisons un plan climat énergie territoire, soumis à validation fin 2013.

Depuis 2011, nous avons déjà engagé de premières actions  :

  • D’ici fin 2014, 7 000 kits d’économie d’eau et d’énergie Biovallée seront gracieusement mis à disposition des habitants du territoire (30% des ménages)
  • Le soutien aux 100 familles qui participent au défi des Familles à Energies Positives contribue à leur faire économiser plus de 15% de leurs factures sans investir
  • Le dispositif DOREMI : est une première en France. Il  propose de rendre massive et accessible la rénovation basse énergie des maisons individuelles par des groupements d’artisans locaux formés pour cela. L’enjeu : une baisse de la précarité énergétique et 150 emplois à créer.
  • Les aménagements de 15 éco-quartiers  s’inscrivent dans un objectif de développement durable et de réduction de l’empreinte écologique : l’habitat est développé en proximité des services et commerces, des lieux de travail avec un accès facilité aux transports en commun, des voie piétonnes et cyclables
  • L’appui aux énergies renouvelables et déplacements doux
  • La mise en place d’un service gratuit d’appui aux communes pour qu’elles réalisent des acions exemplaires en économie et en production renouvelable : le conseiller en énergie partagée

Notons également l'existence de la création de fonds solidaires mobilisant  l’épargne locale pour financer la production d’énergie renouvelable et le développement local d’une antenne d’énergie partagée.

En pratique

Les chiffres

En 2010, la consommation d'énergie du territoire était de près de 1 400 000 000 kWhEF pour 170 millions d’euro de dépenses, se décomposant ainsi :

UsageConsommation en kWh
se loger 530 000 000
se déplacer 444 000 000
produire, consommer, et accéder aux services 406 000 000

Précédemment dans la Biovallée 

L'observatoire

Suze: extinction nocturne de l'éclairage public

Commune de Suze

Suze: extinction nocturne de l'éclairage public

Réseaux sociaux

Youtube Youtube Youtube

La Biovallée

Carte de la Bio Vallée

Faites votre Biovallée

&CO Voiturage



Le site de covoiturage en Drôme Ardèche